Nouveau : Marions-nous ! un sacré chemin - Un itinéraire vers le mariage aux Editions de l'Atelier , par le créateur de ce site ...

 

Copyright : PMC Interactif 2000-6 ...

Dernière mise à jour : PMC Interactif Mercredi 29 Mars 2017


La revue Alliance

  Coordonnées
  Index des numéros
  Index thématique
  Sommaire numéros
  Abonnement

 

Articles en ligne

 

  Dialogue en couple

  Face à l'homo-
 sexualité
 (X.Thevenot)


  Le Conflit,
 échec ou défi
  (D. Balmelle)


  Quelques critères
  de choix
  (D. Sonet)


  La tendresse
 est-elle l'amour ?
  (X. Lacroix)''

retour

 

 

Vous êtes ici : PMC/ Chemins / La revue Alliance / Les numéros...

 Le numéro 129-130
Fils ou fille de Qui ?

[Sommaire] [Editorial] [Conditions d'abonnements ou téléchargement d'un bon de commande]

Un numéro double avec des articles de X. Lacroix, André Roussel, Madeleine Nantanson, Nicole Fabre,...

 

 Sommaire

Courrier des lecteurs

Editorial Michel Rouche

Qui m'a donné la vie ?

Père ou mères fantasmés

Etre soi ou fils de ?

Génétique et filiation

Honore ton père et ta mère...

Michel Rouche

 

L'¤il et la plume

Alliance infos Monique Rouche

 

 


 Editorial

Fils de personne ! Telle est l'affirmation prométhéenne qui se profile à l'horizon du XXIème siècle. D'aucuns diront qu'il s'agit d'une vision utopique de l'avenir et qu'il vaudrait peut-être mieux s'interroger sur les "secrets de famille" dus aux poids écrasant des parents plutôt qu'à leur absence. Mais, à force de soupirer avec Jules Renard : "Tout le monde ne peut pas naître orphelin", cette possibilité, aidée par les progrès de la biologie et un individualisme souverain, est en train de devenir une réalité.

Autrefois, un autrefois qui n'est pas encore totalement éteint, dire "tel père, tel fils" était un compliment. Il y avait, et il y a encore, l'imitation ou le rejet du père ou de la mère qui forgeait l'identité. L'enfant a besoin de s'inscrire dans les générations. L'acquiescement à sa propre filiation permet de construire la famille et le couple. Il peut être perturbé par des heurts, des prises de pouvoir sur l'enfant, ou l'idéalisation paralysante d'un parent.

Aujourd'hui s'est ajoutée, à la difficulté de se dire fils ou fille de╔, l'impossibilité. Il ne peut pas y avoir de filiation dans les relations homosexuelles, car c'est un mensonge relationnel. L'enfant né d'un don de sperme ou d'ovocyte ne peut pas connaître son père. Quant à ceux dont les parents sont divorcés, il arrive parfois que le père étant absent physiquement ou psychologiquement, le fils devienne le "mari" de la mère. A chaque fois, il n'y a plus de parole pour dire ou reconnaître le père ou la mère. De là viennent chez certains enfant adoptés, ou "nés sous X", une recherche éperdue des parents. Ajoutons enfin que la loi valide des mensonges biologiques.

Les orphelins biologiques et juridiques manquent donc d'une parole de reconnaissance. La vie est don. Refuser ce don venu d'autrui mène au refus de la filiation. Ne sachant d'où ils viennent, ils ne peuvent savoir qui ils sont. Les solutions sont donc, à l'exemple des liens entre Dieu le Père et son Fils Jésus-Christ, dans l' acceptation de ses propres blessures et la recherche de relations renforçant la personne . Vivre en communion a toujours lieu dans la distinction. D'ailleurs "Honore ton père et ta mère" implique distance et séparation, donc reconnaissance et liberté à la fois. Car le commandement se termine par "pour que tes jours soient plus longs". C'est donc une libération que d'être fils pour la vie, cette vie qui nous fait dire merci : "Abba Père".

Michel Rouche

 

 

 

Pprécédentehomepsuivante