Plan Je t'aime coeur a coeur Libres, vous avez dit libres La liberte du choix amoureux Se Marier a l'eglise catholique Bonheur dans le couple Chemins...

Nouveau : Marions-nous ! un sacré chemin - Un itinéraire vers le mariage aux Editions de l'Atelier ...


Cœur à cœur, le site qui vous accompagne dans votre amour...

 


Contenu

  Je t'aime
 Emporté par l'amour
 Suis-je libre ?
 Discerner, rester libre
 Attendre, un chemin
 Amoureux, que faire ?
 Rencontre, symphonie

Points de vue 1
  (Fr. J. Philippon) :
  L'altérité
  L'homme être de chair
  Virginité
 Sexualité, don de Dieu
  S'éduquer, maïtrise
  Le dialogue conjugal
  Points de vue
  Le témoin
  Les fiançailles
  Le sacrement de mariage
  La prière
  Approfondissement
  Se marier
  La nuit de noces

Points de vue 2
  (C. Heriard)
  Libres, Libres ?
  L'amour au quotidien

Points de vue 3
  (P.B.Sevenier)
  Liberté du choix
  Etre libre
  Liberté intérieure
  S'aimer soi même
  Libre envers l'autre
  Questions pour Plus...
 
Contact

Nous écrire
Bibliographie
 Contact
  L'équipe
  Autres sites...
 Téléchargement site...
 264 Ko format PDF

Recherche :

 

La liberté du choix amoureux.

(Suite) Par le père Benoit Sevenier, eudiste

Introduction : « est-ce librement et sans contrainte » ?

Le point de départ est Gn 1 : Dieu créa l'homme et la femme à son image, à l'image de Dieu il les créa, il les créa homme et femme. La création dans ce récit est séparation : Dieu crée le monde en distinguant, un espace est ouvert comme espace de liberté. Dieu, qui n'est qu'amour, a créé l'homme et la femme pour vivre ensemble, pour se choisir comme Adam s'émerveille devant Eve (Gn 2) pour s'aimer ensemble d'un amour qui va s'enraciner dans l'amour de Dieu. Alors, ils donnent la vie à travers leurs enfants mais aussi par toutes les actions et projets qu'ils mènent ensemble. La démarche est alors toujours la même : se reconnaître, s'aimer et se choisir. Poser un choix est le propre de celui qui est libre. Nos choix indiquent notre orientation fondamentale, sont portés par notre liberté. Cette liberté est ce qui fait la grandeur et la dignité de l'être humain. Ils permettent de dire « Je », se reconnaître sujet de sa vie. Jusqu'au jour où l'on ose un « je te choisis ». Comment faire ce choix dans la plus grande liberté et le respect de la liberté de l'autre ?

La liberté est l'une des quatre conditions fondamentales pour la validité d'un mariage. « Vous avez décidé de vous marier, est-ce librement et sans contrainte ? » Telle est la question posée par le prêtre au moment de l'échange de l'échange des consentements. Question à contre-courant de ce que l'assemblée pense pour une part : se marier serait « s'enchaîner » à l'autre, perdre sa liberté. La confusion est courante aujourd'hui entre un libre-arbitre « épidermique » et cette vérité profonde qui rend libre. Est libre celui qui choisit, renonce à ce qu'il n'a pas choisi, parce qu'il sait où il va. Il n'est plus soumis à ses pulsions, à l'instant : une orientation de l'existence « fait sens ». En matière de mariage, il ne peut y avoir d'amour sans un choix réciproque et libre qui engage toute la personne. Alors se choix est exclusif et demande une fidélité. Alors ce choix est engagement de toute une vie. Alors se choix ouvre à la vie, il est fécond.

Ce choix peut paraître difficile parce qu'il nous engage pour de longues années et que beaucoup d'inconnues demeurent. Toutes nos questions que nous pouvons nos poser par rapport à l'avenir restent sans réponses. A regarder vers demain, essayer de se projeter, on se trouve sans réponse devant nos doutes, nos peurs, nos incertitudes. C'est le propre du choix d'être à la fois fondé et de demander un acte de confiance. Il nous faut un jour avancer d'un pas, sachant qu'en avançant la terre s'affermira sous nos pieds : un peu comme le peuple Hébreu traverse la mer Rouge pour devenir libre.

Trois précisions :

1. Dans la tradition chrétienne, le mariage est vocation. C'est un appel de Dieu. Familiaris Consortio le dit ainsi : « La révélation chrétienne connaît deux façons spécifiques de réaliser la vocation à l'amour de la personne humaine dans son intégrité : le mariage et le célibat consacré ».

2. De quel amour parle-t-on ? L'amour est cette capacité à aimer l'autre tel qu'il est, dans le respect de sa personne et de sa différence. C'est cette capacité de se donner librement à l'autre dans la durée et la fidélité qui est source de vie. C'est enfin cette capacité à vouloir rendre l'autre heureux. L'amour est don de soi. « Voyez quel grand amour le Père nous a aimés, il nous a donné son Fils »...

3. Si le choix du mariage se fait à un moment précis : le moment des fiançailles où l'on se dit son amour, ce choix va devenir choix amoureux tout au long de la vie de couple. Le choix amoureux existe à travers tous les petits choix de la vie de tous les jours : il est très concret et sans cesse renouvelé. Parce que la vie nous change, parce que l'amour évolue, nous sommes appelés à poser ce choix tous les matins en se réveillant. La vie du couple est faite d'étapes qui amènent de profonds bouleversements et qui impliquent de se rechoisir sans arrêt .

Suite