Plan Je t'aime coeur a coeur Libres, vous avez dit libres La liberte du choix amoureux Se Marier a l'eglise catholique Bonheur dans le couple Chemins...

Nouveau : Marions-nous ! un sacré chemin - Un itinéraire vers le mariage aux Editions de l'Atelier ...


Cœur à cœur, le site qui vous accompagne dans votre amour...

 


Contenu

  Je t'aime
 Emporté par l'amour
 Suis-je libre ?
 Discerner, rester libre
 Attendre, un chemin
 Amoureux, que faire ?
 Rencontre, symphonie

Points de vue 1
  (Fr. J. Philippon) :
  L'altérité
  L'homme être de chair
  Virginité
 Sexualité, don de Dieu
  S'éduquer, maïtrise
  Le dialogue conjugal
  Points de vue
  Le témoin
  Les fiançailles
  Le sacrement de mariage
  La prière
  Approfondissement
  Se marier
  La nuit de noces

Points de vue 2
  (C. Heriard)
  Libres, Libres ?
  L'amour au quotidien

Points de vue 3
  (P.B.Sevenier)
  Liberté du choix
  Etre libre
  Liberté intérieure
  S'aimer soi même
  Libre envers l'autre
  Questions pour Plus...
 
Contact

Nous écrire
Bibliographie
 Contact
  L'équipe
  Autres sites...
 Téléchargement site...
 264 Ko format PDF

Recherche :

 

Libres, vous avez dit libres ?

Par Claude Hériard

Dans une histoire de rencontre, la volonté prend parfois une faible place.

Les principaux critères de choix de l'installation à deux sont :

© La sympathie mutuelle : « On est bien ensemble »

© Le sentiment de complémentarité, de complétude : « On pense pareil, on a l'impression de s'être toujours connu... »

© Le désir physique : « J'ai besoin d'elle »

© La peur de la solitude... : « La solitude me fait peur... »

Personne ne choisit le début d'une histoire amoureuse sur la base d'une étude objective... Le sentiment domine. Or le sentiment est par essence quelque chose qui nous échappe...

Et certains, après un temps d'envol s'interrogent : suis-je libre dans cette union ?.

Une des premières crises de la vie à deux porte souvent sur la liberté. La liberté de rester célibataire, la liberté de regarder ailleurs, la liberté de faire ce qui me plaît, la liberté d'être ou de ne pas être à tes cotés...

D'ailleurs, qu'est-ce que la liberté ?

La liberté, un chemin à trouver

Elle est un mélange constitué de plusieurs niveaux, distincts de fait mais souvent masqués par son désir :

© La première liberté est souvent d'affirmer et de nier. Dans le couple c'est la liberté instinctive de dire oui ou de dire non, d'exprimer son refus face à un projet commun vécu comme une contrainte.

© Ensuite vient le libre arbitre (Choisir d'aller chez nos amis chez « ta » famille). Il engage la réflexion. Le choix selon des critères (tu dis que, je pense que...).

© La liberté en acte est plus délicate. Plus que celle de choisir (le non choix perpétuel ne débouche sur rien et comme l'exprime la pièce de Don Juan, conduit à la mort) elle engage ma volonté. Dans le couple, il s'agit de faire un effort de volonté. Je décide et je fais...

© La liberté confrontée, limitée par le réel, par les autres est un troisième niveau. C'est une liberté mais dans laquelle les contraintes internes (désir, idéal, complémentarité) et externes (pression familiale, amicales, professionnelles) constituent un frein à l'exercice de ma volonté. J'ai envie de.. mais toi tu as envie de ou tu refuses...

Certes au départ, on "a le sentiment" d'être libre, parce que poussé par le désir, nous sommes aspirés vers ce qui nous semble un plus grand lieu de liberté. Cette apparente liberté nous apporte le bonheur, elle est donc libérante par rapport à notre vie de célibataire et nous avons le sentiment que cette voie est une voie de liberté. Mais l'aveuglement de nos premiers désirs nous masque la réalité pleine de l'autre et la nôtre. Les différences, les divergences profondes n'apparaissent pas toujours au départ. La séduction joue un rôle majeur dans l'élan premier... Pour gagner ton coeur je me fais douceur, tendresse et attention. Je t'offre des fleurs, je cours à tes rendez-vous, je vole dans tes bras...

Le jeu de la séduction n'est pas un exercice où l'on dispose toujours de sa propre volonté.

De plus, nous sommes parfois aveuglés voire esclaves de notre idéal (sur l'autre et sur nous-mêmes) ... « Je me suis rendu compte que je l'aimais le jour où j'ai été déçu par elle. C'est passé de l'amour idyllique à l'amour de l'autre, dans l'intégrité de sa personne, avec ses qualités, ses défauts... »

C'est pourquoi parfois il est préférable de prendre le temps.

© Prendre le temps de la parole, de l'échange,

© Prendre conscience des différences, des libertés de chacun,

© Prendre le temps de la tendresse de la rencontre coeur à coeur avant la rencontre corps à corps.

 

Suite