Home Chemins de foi Chemins de fiançailles Se Marier à l'Eglise catholique Bonheur dans le couple Chemins... Fédération Nationale des CPM Fédération internationale des CPM Animateurs CPM

 
ellspacing="0" cellpadding="0" align="center">   Version Flash

Chapitres

  Chapitres 1 à 3
  Chapitres 4 à 6
  Chapitres 7 à 9
  Chapitres 10 à 12
  Chapitres 13 à 14
  Chapitres 15 à 16
  Recherche par Thème   Recherche par mots clés
  La version intégrale sans commentaires
  Brève présentation de l'évangile
  version RTF téléchargeable 135 ko
  version Flash/Zip téléchargeable env. 643Ko

Autres pages de Chemins

  Lectures
  Prière
  Théologie
  Foi
  Terre Sainte
  Dialogue

Contact

Nous écrire
Bibliographie
  Contact
  L'équipe
  Livre d'or...

Suite (Chapitres 10 à 12)

Le plus court des quatres évangiles
Une bonne entrée à la parole de Dieu


 Chap. 10

1 Jésus, étant parti de là, se rendit dans le territoire de la Judée au delà du Jourdain. La foule s'assembla de nouveau près de lui, et selon sa coutume, il se mit encore à l'enseigner.

2 Les pharisiens l'abordèrent; et, pour l'éprouver, ils lui demandèrent s'il est permis à un homme de répudier sa femme.

3 Il leur répondit: Que vous a prescrit Moïse?

4 Moïse, dirent-ils, a permis d'écrire une lettre de divorce et de répudier.

5 Et Jésus leur dit: C'est à cause de la dureté de votre coeur que Moïse vous a donné ce précepte.

6 Mais au commencement de la création, Dieu fit l'homme et la femme;

7 c'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme,

8 et les deux deviendront une seule chair. Ainsi ils ne sont plus deux, mais ils sont une seule chair.

9 Que l'homme donc ne sépare pas ce que Dieu a joint.

10 Lorsqu'ils furent dans la maison, les disciples l'interrogèrent encore là-dessus.

11 Il leur dit: Celui qui répudie sa femme et qui en épouse une autre, commet un adultère à son égard;

12 et si une femme quitte son mari et en épouse un autre, elle commet un adultère.

13 On lui amena des petits enfants, afin qu'il les touchât. Mais les disciples reprirent ceux qui les amenaient.

14 Jésus, voyant cela, fut indigné, et leur dit: Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez pas; car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent.

15 Je vous le dis en vérité, quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant n'y entrera point.

16 Puis il les prit dans ses bras, et les bénit, en leur imposant les mains.

17 Comme Jésus se mettait en chemin, un homme accourut, et se jetant à genoux devant lui: Bon maître, lui demanda-t-il, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle?

18 Jésus lui dit: Pourquoi m'appelles-tu bon? Il n'y a de bon que Dieu seul.

19 Tu connais les commandements: Tu ne commettras point d'adultère; tu ne tueras point; tu ne déroberas point; tu ne diras point de faux témoignage; tu ne feras tort à personne; honore ton père et ta mère.

20 Il lui répondit: Maître, j'ai observé toutes ces choses dès ma jeunesse.

21 Jésus, l'ayant regardé, l'aima, et lui dit: Il te manque une chose; va, vends tout ce que tu as, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel. Puis viens, et suis-moi.

22 Mais, affligé de cette parole, cet homme s'en alla tout triste; car il avait de grands biens.

23 Jésus, regardant autour de lui, dit à ses disciples: Qu'il sera difficile à ceux qui ont des richesses d'entrer dans le royaume de Dieu!

24 Les disciples furent étonnés de ce que Jésus parlait ainsi. Et, reprenant, il leur dit: Mes enfants, qu'il est difficile à ceux qui se confient dans les richesses d'entrer dans le royaume de Dieu!

25 Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d'une aiguille qu'à un riche d'entrer dans le royaume de Dieu.

26 Les disciples furent encore plus étonnés, et ils se dirent les uns aux autres; Et qui peut être sauvé?

27 Jésus les regarda, et dit: Cela est impossible aux hommes, mais non à Dieu: car tout est possible à Dieu.

28 Pierre se mit à lui dire; Voici, nous avons tout quitté, et nous t'avons suivi.

29 Jésus répondit: Je vous le dis en vérité, il n'est personne qui, ayant quitté, à cause de moi et à cause de la bonne nouvelle, sa maison, ou ses frères, ou ses soeurs, ou sa mère, ou son père, ou ses enfants, ou ses terres,

30 ne reçoive au centuple, présentement dans ce siècle-ci, des maisons, des frères, des soeurs, des mères, des enfants, et des terres, avec des persécutions, et, dans le siècle à venir, la vie éternelle.

31 Plusieurs des premiers seront les derniers, et plusieurs des derniers seront les premiers.

32 Ils étaient en chemin pour monter à Jérusalem, et Jésus allait devant eux. Les disciples étaient troublés, et le suivaient avec crainte. Et Jésus prit de nouveau les douze auprès de lui, et commença à leur dire ce qui devait lui arriver:

33 Voici, nous montons à Jérusalem, et le Fils de l'homme sera livré aux principaux sacrificateurs et aux scribes. Ils le condamneront à mort, et ils le livreront aux païens,

34 qui se moqueront de lui, cracheront sur lui, le battront de verges, et le feront mourir; et, trois jours après, il ressuscitera.

35 Les fils de Zébédée, Jacques et Jean, s'approchèrent de Jésus, et lui dirent: Maître, nous voudrions que tu fisses pour nous ce que nous te demanderons.

36 Il leur dit: Que voulez-vous que je fasse pour vous?

37 Accorde-nous, lui dirent-ils, d'être assis l'un à ta droite et l'autre à ta gauche, quand tu seras dans ta gloire.

38 Jésus leur répondit: Vous ne savez ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je dois boire, ou être baptisés du baptême dont je dois être baptisé?

39 (10:38) Nous le pouvons, dirent-ils. (10:39) Et Jésus leur répondit: Il est vrai que vous boirez la coupe que je dois boire, et que vous serez baptisés du baptême dont je dois être baptisé;

40 mais pour ce qui est d'être assis à ma droite ou à ma gauche, cela ne dépend pas de moi, et ne sera donné qu'à ceux à qui cela est réservé.

41 Les dix, ayant entendu cela, commencèrent à s'indigner contre Jacques et Jean.

42 Jésus les appela, et leur dit: Vous savez que ceux qu'on regarde comme les chefs des nations les tyrannisent, et que les grands les dominent.

43 Il n'en est pas de même au milieu de vous. Mais quiconque veut être grand parmi vous, qu'il soit votre serviteur;

44 et quiconque veut être le premier parmi vous, qu'il soit l'esclave de tous.

45 Car le Fils de l'homme est venu, non pour être servi, mais pour serviret donner sa vie comme la rançon de plusieurs.

46 Ils arrivèrent à Jéricho. Et, lorsque Jésus en sortit, avec ses disciples et une assez grande foule, le fils de Timée, Bartimée, mendiant aveugle, était assis au bord du chemin.

47 Il entendit que c'était Jésus de Nazareth, et il se mit à crier; Fils de David, Jésus aie pitié de moi!

48 Plusieurs le reprenaient, pour le faire taire; mais il criait beaucoup plus fort; Fils de David, aie pitié de moi!

49 Jésus s'arrêta, et dit: Appelez-le. Ils appelèrent l'aveugle, en lui disant: Prends courage, lève-toi, il t'appelle.

50 L'aveugle jeta son manteau, et, se levant d'un bond, vint vers Jésus.

51 Jésus, prenant la parole, lui dit: Que veux-tu que je te fasse? Rabbouni, lui répondit l'aveugle, que je recouvre la vue.

52 Et Jésus lui dit: Va, ta foi t'a sauvé. (10:53) Aussitôt il recouvra la vue, et suivit Jésus dans le chemin.


 Chap. 11

1 Lorsqu'ils approchèrent de Jérusalem, et qu'ils furent près de Bethphagé et de Béthanie, vers la montagne des oliviers, Jésus envoya deux de ses disciples,

2 en leur disant: Allez au village qui est devant vous; dès que vous y serez entrés, vous trouverez un ânon attaché, sur lequel aucun homme ne s'est encore assis; détachez-le, et amenez-le.

3 Si quelqu'un vous dit: Pourquoi faites-vous cela? répondez: Le Seigneur en a besoin. Et à l'instant il le laissera venir ici.

4 les disciples, étant allés, trouvèrent l'ânon attaché dehors près d'une porte, au contour du chemin, et ils le détachèrent.

5 Quelques-uns de ceux qui étaient là leur dirent: Que faites-vous? pourquoi détachez-vous cet ânon?

6 Ils répondirent comme Jésus l'avait dit. Et on les laissa aller.

7 Ils amenèrent à Jésus l'ânon, sur lequel ils jetèrent leurs vêtements, et Jésus s'assit dessus.

8 Beaucoup de gens étendirent leurs vêtements sur le chemin, et d'autres des branches qu'ils coupèrent dans les champs.

9 Ceux qui précédaient et ceux qui suivaient Jésus criaient: Hosanna! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur!

10 Béni soit le règne qui vient, le règne de David, notre père! Hosanna dans les lieux très hauts!

11 Jésus entra à Jérusalem, dans le temple. Quand il eut tout considéré, comme il était déjà tard, il s'en alla à Béthanie avec les douze.

12 Le lendemain, après qu'ils furent sortis de Béthanie, Jésus eut faim.

13 Apercevant de loin un figuier qui avait des feuilles, il alla voir s'il y trouverait quelque chose; et, s'en étant approché, il ne trouva que des feuilles, car ce n'était pas la saison des figues.

14 Prenant alors la parole, il lui dit: Que jamais personne ne mange de ton fruit! Et ses disciples l'entendirent.

15 Ils arrivèrent à Jérusalem, et Jésus entra dans le temple. Il se mit à chasser ceux qui vendaient et qui achetaient dans le temple; il renversa les tables des changeurs, et les sièges des vendeurs de pigeons;

16 et il ne laissait personne transporter aucun objet à travers le temple.

17 Et il enseignait et disait: N'est-il pas écrit: Ma maison sera appelée une maison de prière pour toutes les nations? Mais vous, vous en avez fait une caverne de voleurs.

18 Les principaux sacrificateurs et les scribes, l'ayant entendu, cherchèrent les moyens de le faire périr; car ils le craignaient, parce que toute la foule était frappée de sa doctrine.

19 Quand le soir fut venu, Jésus sortit de la ville.

20 Le matin, en passant, les disciples virent le figuier séché jusqu'aux racines.

21 Pierre, se rappelant ce qui s'était passé, dit à Jésus: Rabbi, regarde, le figuier que tu as maudit a séché.

22 Jésus prit la parole, et leur dit: Ayez foi en Dieu.

23 Je vous le dis en vérité, si quelqu'un dit à cette montagne: Ote-toi de là et jette-toi dans la mer, et s'il ne doute point en son coeur, mais croit que ce qu'il dit arrive, il le verra s'accomplir.

24 C'est pourquoi je vous dis: Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l'avez reçu, et vous le verrez s'accomplir.

25 Et, lorsque vous êtes debout faisant votre prière, si vous avez quelque chose contre quelqu'un, pardonnez, afin que votre Père qui est dans les cieux vous pardonne aussi vos offenses.

26 Mais si vous ne pardonnez pas, votre Père qui est dans les cieux ne vous pardonnera pas non plus vos offenses.

27 Ils se rendirent de nouveau à Jérusalem, et, pendant que Jésus se promenait dans le temple, les principaux sacrificateurs, les scribes et les anciens, vinrent à lui,

28 et lui dirent: Par quelle autorité fais-tu ces choses, et qui t'a donné l'autorité de les faire?

29 Jésus leur répondit: Je vous adresserai aussi une question; répondez-moi, et je vous dirai par quelle autorité je fais ces choses.

30 Le baptême de Jean venait-il du ciel, ou des hommes? Répondez-moi.

31 Mais ils raisonnèrent ainsi entre eux: Si nous répondons: Du ciel, il dira: Pourquoi donc n'avez-vous pas cru en lui?

32 Et si nous répondons: Des hommes... Ils craignaient le peuple, car tous tenaient réellement Jean pour un prophète.

33 Alors ils répondirent à Jésus: Nous ne savons. Et Jésus leur dit: Moi non plus, je ne vous dirai pas par quelle autorité je fais ces choses.


 Chap. 12

1 Jésus se mit ensuite à leur parler en paraboles. Un homme planta une vigne. Il l'entoura d'une haie, creusa un pressoir, et bâtit une tour; puis il l'afferma à des vignerons, et quitta le pays.

2 Au temps de la récolte, il envoya un serviteur vers les vignerons, pour recevoir d'eux une part du produit de la vigne.

3 S'étant saisis de lui, ils le battirent, et le renvoyèrent à vide.

4 Il envoya de nouveau vers eux un autre serviteur; ils le frappèrent à la tête, et l'outragèrent.

5 Il en envoya un troisième, qu'ils tuèrent; puis plusieurs autres, qu'ils battirent ou tuèrent.

6 Il avait encore un fils bien-aimé; il l'envoya vers eux le dernier, en disant: Ils auront du respect pour mon fils.

7 Mais ces vignerons dirent entre eux: Voici l'héritier; venez, tuons-le, et l'héritage sera à nous.

8 Et ils se saisirent de lui, le tuèrent, et le jetèrent hors de la vigne.

9 Maintenant, que fera le maître de la vigne? Il viendra, fera périr les vignerons, et il donnera la vigne à d'autres.

10 N'avez-vous pas lu cette parole de l'Écriture: La pierre qu'ont rejetée ceux qui bâtissaient Est devenue la principale de l'angle;

11 C'est par la volonté du Seigneur qu'elle l'est devenue, Et c'est un prodige à nos yeux?

12 Ils cherchaient à se saisir de lui, mais ils craignaient la foule. Ils avaient compris que c'était pour eux que Jésus avait dit cette parabole. Et ils le quittèrent, et s'en allèrent.

13 Ils envoyèrent auprès de Jésus quelques-uns des pharisiens et des hérodiens, afin de le surprendre par ses propres paroles.

14 Et ils vinrent lui dire: Maître, nous savons que tu es vrai, et que tu ne t'inquiètes de personne; car tu ne regardes pas à l'apparence des hommes, et tu enseignes la voie de Dieu selon la vérité. Est-il permis, ou non, de payer le tribut à César?

15 (12:14) Devons-nous payer, ou ne pas payer? (12:15) Jésus, connaissant leur hypocrisie, leur répondit: Pourquoi me tentez-vous? Apportez-moi un denier, afin que je le voie.

16 Ils en apportèrent un; et Jésus leur demanda: De qui sont cette effigie et cette inscription? De César, lui répondirent-ils.

17 Alors il leur dit: Rendez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu. Et ils furent à son égard dans l'étonnement.

18 Les sadducéens, qui disent qu'il n'y a point de résurrection, vinrent auprès de Jésus, et lui firent cette question:

19 Maître, voici ce que Moïse nous a prescrit: Si le frère de quelqu'un meurt, et laisse une femme, sans avoir d'enfants, son frère épousera sa veuve, et suscitera une postérité à son frère.

20 Or, il y avait sept frères. Le premier se maria, et mourut sans laisser de postérité.

21 Le second prit la veuve pour femme, et mourut sans laisser de postérité. Il en fut de même du troisième,

22 et aucun des sept ne laissa de postérité. Après eux tous, la femme mourut aussi.

23 A la résurrection, duquel d'entre eux sera-t-elle la femme? Car les sept l'ont eue pour femme.

24 Jésus leur répondit: N'êtes-vous pas dans l'erreur, parce que vous ne comprenez ni les Écritures, ni la puissance de Dieu?

25 Car, à la résurrection des morts, les hommes ne prendront point de femmes, ni les femmes de maris, mais ils seront comme les anges dans les cieux.

26 Pour ce qui est de la résurrection des morts, n'avez-vous pas lu, dans le livre de Moïse, ce que Dieu lui dit, à propos du buisson: Je suis le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac, et le Dieu de Jacob?

27 Dieu n'est pas Dieu des morts, mais des vivants. Vous êtes grandement dans l'erreur.

28 Un des scribes, qui les avait entendus discuter, sachant que Jésus avait bien répondu aux sadducéens, s'approcha, et lui demanda: Quel est le premier de tous les commandements?

29 Jésus répondit: Voici le premier: Écoute, Israël, le Seigneur, notre Dieu, est l'uniqueSeigneur;

30 et: Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta pensée, et de toute ta force.

31 Voici le second: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n'y a pas d'autre commandement plus grand que ceux-là.

32 Le scribe lui dit: Bien, maître; tu as dit avec vérité que Dieu est unique, et qu'il n'y en a point d'autre que lui,

33 et que l'aimer de tout son coeur, de toute sa pensée, de toute son âme et de toute sa force, et aimer son prochain comme soi-même, c'est plus que tous les holocaustes et tous les sacrifices.

34 Jésus, voyant qu'il avait répondu avec intelligence, lui dit: Tu n'es pas loin du royaume de Dieu. Et personne n'osa plus lui proposer des questions.

35 Jésus, continuant à enseigner dans le temple, dit: Comment les scribes disent-ils que le Christ est fils de David?

36 David lui-même, animé par l'Esprit-Saint, a dit: Le Seigneur a dit à mon Seigneur: Assieds-toi à ma droite, Jusqu'à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied.

37 David lui-même l'appelle Seigneur; comment donc est-il son fils? Et une grande foule l'écoutait avec plaisir.

38 Il leur disait dans son enseignement: Gardez-vous des scribes, qui aiment à se promener en robes longues, et à être salués dans les places publiques;

39 qui recherchent les premiers sièges dans les synagogues, et les premières places dans les festins;

40 qui dévorent les maisons des veuves, et qui font pour l'apparence de longues prières. Ils seront jugés plus sévèrement.

41 Jésus, s'étant assis vis-à-vis du tronc, regardait comment la foule y mettait de l'argent. Plusieurs riches mettaient beaucoup.

42 Il vint aussi une pauvre veuve, elle y mit deux petites pièces, faisant un quart de sou.

43 Alors Jésus, ayant appelé ses disciples, leur dit: Je vous le dis en vérité, cette pauvre veuve a donné plus qu'aucun de ceux qui ont mis dans le tronc;

44 car tous ont mis de leur superflu, mais elle a mis de son nécessaire, tout ce qu'elle possédait, tout ce qu'elle avait pour vivre.


Les Commentaires

 

 Une seule chair(Marc 10 v 8):

Allusion au chapitre 2 de la Genèse v 24. Le terme "chair" (en grec sarx) évoque une réalité plus grande que le terme français. Une seule chair traduit une relation, un lieu de rencontre où les différences subsistent mais la communion est entière. Une seule chair traduit la rencontre et le don, l'élan du don sans retour. Dans cette phrase essentielle pour la compréhension du sacrement de mariage, la logique du don sans retour, du "je me donnes à toi et je te reçois" prend sens.

(cf à ce sujet : A l'image de Dieu Homme et Femme, une lecture par Jean-Paul II des 3 premiers chapitres de la Genèse)

 Impossible aux hommes, possible à Dieu (Marc 10 v 21):

La succession de cette affirmation après celle sur le divorce montre un chemin. Le mariage est impossible à l'homme seul. Il est possible à Dieu. Dans cette affirmation je sous-entend que l'amour qui nous unit dans les liens du mariage nous dépasse. Il est don de Dieu et feu à entretenir par la prière et l'écoute de la Parole.

 Monter à Jérusalem(Marc 10 v 33- 11v1) et descendre à Jéricho(10 v 46):

La prise en compte du relief est importante dans la compréhension des textes. Ainsi, descendre à Jéricho peut exprimer dans un deuxième niveau de lecture une descente dans le monde, alors que la montée vers Jérusalem exprime une montée vers Dieu (à propos de la Christologie d'en-haut et la Christologie d'en-bas : Sesboué : Pédagogie du Christ ou Jésus Christ Unique médiateur). La montée à Jérusalem exprime ici clairement le lien avec la mort et la résurrection du Christ (montée ultime du Christ vers son Père).

 Fils de l'homme est venu, non pour être servi, mais pour servir (Marc 10,45)

Dans ce verset s'exprime ce à quoi je faisais allusion dans la note précédente. La mission du Christ est une mission de descente vers les hommes et plus cette descente est parfaite, plus sa montée sera grande. C'est ce que résume également Saint-Paul dans l'hymne aux Ephésiens (Phil 2). Que Marc fasse suivre cette phrase de la guérison de Bartimée à Jéricho (10 v 46) prend ainsi un double sens : La venue du Christ dans le monde est justifiée par la volonté de Dieu de redonner la vue au Monde. Cette tâche accomplie il pourra monter à Jérusalem(ch 11 v1) et être acclamé comme le Messie (cf Ch.11 v.9).

 Donnera la vigne à d'autres (Marc 12,9)

La vigne exprime souvent dans l'Ancien Testament le don de Dieu à son peuple (cf notamment Osée 2). Chez Jean, la vigne sera clairement exprimée comme le Christ et les sarments comme l'église (Jean 15). Ici, donner la vigne à d'autres traduit la rupture dans la révélation réservée au peuple juif à titre d'introduction et ouverte aux païens à travers le message d'ouverture de Jésus-Christ.

 Ils seront comme des anges (Marc 12,25)

Ce texte donne lieu à de nombreuses interprétations. Elle peut conduire certains à choisir de rester fidèle dans leur veuvage, dans la fidélité du don donné. D'autres, sans oublier leur engagement premier, peuvent considérer que la vie doit continuer et que la félicité céleste (la joie de la vie éternelle auprès du Père) dépassera l'amour humain sans exclusion des paroles données...

 Tu aimeras ton prochain comme toi-même (Marc 12,31) cf aussi1 Jean Ch.3v. 23

Cet appel à l'amour dans la réciprocité, prend surtout son sens dans la mise en actes, par le Christ de son amour infini, traduit dans le récit de sa passion (cf chapitres suivants)


Si vous avez une question sur le texte n'hésitez pas à nous contacter

L'intégrale de l'évangile de Marc sans commentaires

Pprécédentehomesuite