plan prieres Se Marier a l'eglise catholique Bonheur dans le couple Chemins...

Chemins... de prière, le site qui vous accompagne dans votre prière...

Nouveau - Chemins de prière - Le livre...
 
  Comment prier ?
  Comment ? Sommaire
Psaumes

  Introduction
  Je bénirai le Seigneur
  Le Secours me vient du Seigneur
  Qu'elle joie quand on me dit
  Béni soit le Seigneur
  Chantez au Seigneur un chant nouveau
  Seigneur, j'ai fait de toi mon Refuge
  Criez de joie
  Je bénirai le Seigneur
  Comme une biche...
  Autres psaumes

Prieres d'aujourd'hui
  Un corps pour aimer
  Une compagne pour la vie
  Bonheur Malheur
  Désintéressé
  Silence
  Ta loi
  Dans le désert
  Erreurs
  Notre Père
  Papillion
  Murmure
  Cité de Dieu
  Présence
  L'enfant
  Notre Père 2
  Evangile du jour
 
Contact

Nous écrire
Bibliographie
  Contact
  L'équipe
  Livre d'or...

Recherche :


Comment Prier ... (Vivre de l'Esprit dans ma prière)

b) l'obéissance

Le signe de l'amour est l'obéissance. S'obéir mutuellement c'est reconnaître en chacun le désir de l'Esprit, c'est s'écouter, s'accueillir, se servir les uns les autres, s'aimer finalement en se donnant. L'humilité nous aide grandement à nous faire dépendant d'un autre, même si nous le percevons parfois comme fragile, limité.

La chapitre 72ème de la Règle de saint Benoît, appelé « Du bon zèle » contient comme un petit traité de la vie fraternelle : s'honorer mutuellement, porter les fardeaux les uns des autres, s'obéir « à l'envie », rechercher le bien de l'autre plutôt que le sien, s'aimer en toute sincérité, aimer son Abbé, ne rien préférer au Christ, voilà la vraie vie fraternelle.

Les liens affectifs entre nous s'expriment dans la vie fraternelle. L'Esprit en nous ne remplace pas notre coeur mais y habite ; il nous dit la tendresse de Dieu, dans la recherche constante d'un équilibre précaire. Notre coeur s'apaise, s'unifie dans la communion au mystère de l'amour : être accueilli dans le respect de notre mystère personnel, accueillir les frères dans la gratuité de ce qu'ils sont en vérité.

L'affection que nous avons les uns pour les autres, loin de nous replier sur nous-mêmes et de nous marginaliser, nous fait frères, nous saisit tous ensemble dans la ferveur de l'Esprit. La communion dans la foi au Christ, fondement de la vie fraternelle, ouvre au dynamisme de l'Esprit qui est amour répandu et partagé. Par l'obéissance mutuelle, le lien entre le corps et l'Esprit ne devient-il pas signe de l'amour de Dieu, le frère ne devient-il pas sacrement de l'amour de Dieu ?

 

 

 

 

 

 

 


Suite  Introduction  Sommaire

 

 
 
   

Dernière mise à jour : PMC Interactif Juillet 2009 ...

Découvrez aussi les publications du Webmestre : Claude Heriard ...