plan prieres Se Marier a l'eglise catholique Bonheur dans le couple Chemins...

Chemins... de prière, le site qui vous accompagne dans votre prière...

Nouveau - Chemins de prière - Le livre...
 
  Comment prier ?
  Comment ? Sommaire
Psaumes

  Introduction
  Je bénirai le Seigneur
  Le Secours me vient du Seigneur
  Qu'elle joie quand on me dit
  Béni soit le Seigneur
  Chantez au Seigneur un chant nouveau
  Seigneur, j'ai fait de toi mon Refuge
  Criez de joie
  Je bénirai le Seigneur
  Comme une biche...
  Autres psaumes

Prieres d'aujourd'hui
  Un corps pour aimer
  Une compagne pour la vie
  Bonheur Malheur
  Désintéressé
  Silence
  Ta loi
  Dans le désert
  Erreurs
  Notre Père
  Papillion
  Murmure
  Cité de Dieu
  Présence
  L'enfant
  Notre Père 2
  Evangile du jour
 
Contact

Nous écrire
Bibliographie
  Contact
  L'équipe
  Livre d'or...

Recherche :


Comment Prier ... (Vivre de l'Esprit)

VIVRE DE L'ESPRIT DANS MON CORPS (suite...)

En tant que chantre, j'ai eu l'occasion de travailler la respiration, j'ai repris conscience de mon corps, de ses richesses et de ses limites ; ce labeur quotidien a contribué à façonner en moi, à travers la mémoire du passé, l'ouverture au présent et les projets sur l'avenir. Mon corps est soumis à l'épreuve de la durée comme aussi à la jeunesse de l'éternité. La respiration me le rappelle.

L'acte fondamental de la vie est en effet la respiration, à la fois phénomène physiologique essentiel à la vie du corps en général, et du système nerveux en particulier, et en même temps fonction de notre corps bénéficiant d'un double « pilotage » : involontaire et volontaire. Le profond respect des lois de la respiration nous permet d'expérimenter notre humanité corps-esprit dans sa diversité et son unité analogique avec notre Dieu Trinité, Trois-en-Un. Pour qui le vit attentivement, c'est ce qu'exprime et imprime le signe de la Croix tracé sur le corps du chrétien.

J'ai découvert aussi que la respiration était organique, consciente, et qu'elle pouvait être aussi le symbole d'une vie supérieure.

Elle est organique, par le mouvement aller-retour du diaphragme.

Elle est consciente : en faisant entrer le corps en résonance, par la respiration profonde, la respiration développe une conscience respiratoire qui fait revivre l'être tout entier. Il en résulte une détente physique, une libération des angoisses, une paix intérieure. La respiration replace l'être en relation avec lui-même d'abord, et avec les autres. C'est un acte de réconciliation entre le haut et le bas du corps, qui prend en compte, consciemment et volontairement, la ceinture abdominale et ce qu'elle recèle : la digestion (le rapport à la vie) et la sexualité (le rapport à l'amour).

 

 

 

 

 

 

 


Suite  Introduction  Sommaire

 

 
 
   

Dernière mise à jour : PMC Interactif Juillet 2009 ...

Découvrez aussi les publications du Webmestre : Claude Heriard ...