plan prieres Se Marier a l'eglise catholique Bonheur dans le couple Chemins...

Chemins... de prière, le site qui vous accompagne dans votre prière...

Nouveau - Chemins de prière - Le livre...
 
  Comment prier ?
  Comment ? Sommaire
Psaumes

  Introduction
  Je bénirai le Seigneur
  Le Secours me vient du Seigneur
  Qu'elle joie quand on me dit
  Béni soit le Seigneur
  Chantez au Seigneur un chant nouveau
  Seigneur, j'ai fait de toi mon Refuge
  Criez de joie
  Je bénirai le Seigneur
  Comme une biche...
  Autres psaumes

Prieres d'aujourd'hui
  Un corps pour aimer
  Une compagne pour la vie
  Bonheur Malheur
  Désintéressé
  Silence
  Ta loi
  Dans le désert
  Erreurs
  Notre Père
  Papillion
  Murmure
  Cité de Dieu
  Présence
  L'enfant
  Notre Père 2
  Evangile du jour
 
Contact

Nous écrire
Bibliographie
  Contact
  L'équipe
  Livre d'or...

Recherche :


Comment Prier ... (Vivre de l'Esprit)

VIVRE DE L'ESPRIT DANS MON CORPS (suite...)

3°/ La respiration achemine vers un « lâcher-prise »

Vivre de l'esprit dans mon corps, c'est d'abord me créer une conscience respiratoire, et par l'échange permanent et gratuit de l'air, m'acheminer vers un nécessaire « lâcher prise ».

La respiration conduit à une sensibilisation nouvelle, où ce qui est attitude fausse en nous apparaît plus clairement à notre conscience. En grandissant, le moi existentiel accumule un certain savoir, affirme un avoir, convoite un pouvoir ; ce faisant, il développe en l'homme tout un système de défenses, de préjugés, de tabous, de principes pour tendre désespérément vers une auto-sécurité, vers le plus grand confort.

Ces fixations, nécessaires pour un temps, lui permettent de survivre, à l'intérieur d'une image de lui-même figée et statique : tel il a toujours été, tel il sera.

Mais ce qui a permis à la personne de survivre un temps, sa carapace de contentement, vient à la stériliser, empêche la vie de circuler en elle. Elle ne peut plus grandir. D'où l'importance du « lâcher prise », point de départ de toute conversion, de toute espérance.

« Lâcher prise », c'est perdre les formes qui nous crispent pour s'ouvrir, perdre ce que l'on croyait acquis, oublier ce qu'on a fait pour créer constamment, c'est abandonner des attitudes fausses, nos envies d'installation, d'accrochage à un état donné, qui révèlent la volonté de sécurité du moi existentiel.

 

 

 

 

 

 

 


Suite  Introduction  Sommaire

 
 
   

Dernière mise à jour : PMC Interactif Juillet 2009 ...

Découvrez aussi les publications du Webmestre : Claude Heriard ...