plan prieres Se Marier a l'eglise catholique Bonheur dans le couple Chemins...

Chemins... de prière, le site qui vous accompagne dans votre prière...

Nouveau - Chemins de prière - Le livre...
 
  Comment prier ?
  Comment ? Sommaire
Psaumes

  Introduction
  Je bénirai le Seigneur
  Le Secours me vient du Seigneur
  Qu'elle joie quand on me dit
  Béni soit le Seigneur
  Chantez au Seigneur un chant nouveau
  Seigneur, j'ai fait de toi mon Refuge
  Criez de joie
  Je bénirai le Seigneur
  Comme une biche...
  Autres psaumes

Prieres d'aujourd'hui
  Un corps pour aimer
  Une compagne pour la vie
  Bonheur Malheur
  Désintéressé
  Silence
  Ta loi
  Dans le désert
  Erreurs
  Notre Père
  Papillion
  Murmure
  Cité de Dieu
  Présence
  L'enfant
  Notre Père 2
  Evangile du jour
 
Contact

Nous écrire
Bibliographie
  Contact
  L'équipe
  Livre d'or...

Recherche :


Comment Prier ... (Vivre de l'Esprit)

VIVRE DE L'ESPRIT DANS MON CORPS (suite...)

4°/ La vie monastique, école d'unification de la personne

L'unification de la personne humaine suppose que soient bien situées et pour ainsi dire s'enchaînent successivement :

- une bonne détente par retour au centre et non par dispersion vers la périphérie (bavardage...),

- une respiration profonde, consciemment vécue et entraînée à s'adapter paisiblement aux aléas de la vie

- une bonne connaissance de l'organisation du squelette,

- une hiérarchisation de l'action musculaire par la concentration des forces,

- une recherche de l'équilibre et du centre d'énergie,

- une découverte de l'espace et du rythme vital,

- une créativité, une expression de soi, un don de soi.

Tous ces éléments se retrouvent et se développent dans la vie monastique. Celle-ci offre au moine de longs moments de station debout, assise, de processions en communauté... le tout dans un climat de paix, de silence, de recueillement. Il est très loisible au moine d'adopter l'attitude correcte, de respirer profondément, de respecter la verticalité de son corps, de déposer aux pieds du Christ toute tension inutile, le poids du péché ou des tentations.

L'attention actuelle et profonde qu'il apporte à son attitude corporelle peut très facilement s'épanouir en attention à Dieu, en prière ; sa vie contemplative s'enracinera ainsi profondément et rythmera plus facilement sa vie extérieure et corporelle.

Personnellement, je prends de temps en temps, pour ma prière, la posture "assis sur mes talons" : je me sens alors plus disponible à l'Esprit. Vivre de l'Esprit dans mon corps, par le souffle de la respiration, me conduit naturellement à vivre de l'Esprit dans ma prière.

 

 

 

 

 

 

 

 


Suite  Introduction  Sommaire

 

 
 
   

Dernière mise à jour : PMC Interactif Juillet 2009 ...

Découvrez aussi les publications du Webmestre : Claude Heriard ...